Dispositif intercommunal de réussite éducative : le diagnostic
Le dispositif de réussite éducative (DRE) du Nord Isère prend son origine dans une démarche initiée dès 2003 par les partenaires du Contrat de ville visant à favoriser la réussite éducative pour tous. Cette démarche portée par le GIP du Contrat de ville Nord Isère et financée par l'Etat, les 4 communes du Contrat de ville (Bourgoin-Jallieu, Saint Quentin Fallavier, L'Isle d'Abeau, Villefontaine), le SAN (Syndicat de l'Agglomération Nouvelle de l'Isle d'Abeau) et le Fasild- avait pour objectifs :

 

  • améliorer l'action publique en direction des enfants et des jeunes issus des quartiers « Politique de la ville » ;

  • articuler les dispositifs institutionnels existants (Contrat Enfance, CTL, CEL, CLAS, Contrats de réussite des REP, Opération Ville Vie Vacances, programme de lutte contre la violence à l'école, Dispositif Relais, Programme national pratiques culturelles des jeunes...) ;

  • mettre en réseau les acteurs socio-éducatifs.

Afin de disposer d'une vision objective et qualitative des situations réelles d'échec et de décrochage scolaire et d'élaborer collectivement un programme pluriannuel d'actions sur ce thème, le GIP a missionné le CREFE 38 (Centre Ressource Enfance Famille Ecole) pour la réalisation d'un diagnostic intercommunal participatif et de préfiguration d'une démarche de veille éducative en Nord Isère en vue d'améliorer la situation socio-scolaire des enfants et des jeunes sur le territoire Nord Isère, en partenariat avec l'ensemble des services de l'Etat (Education Nationale, DDASS, DDJS, PJJ, DDTEFP...), la Région, le Département, le Fasild, la CAF.

Le diagnostic a permis de pointer un certain nombre de difficultés propres au territoire. En effet, le Nord Isère connaît une situation préoccupante et particulière en terme de sous qualification des jeunes, avec des résultats scolaires en deçà des moyennes nationales et départementales, et un accès au niveau bac inférieur aux moyennes académiques. Le territoire se caractérise par un nombre important de sorties sans diplôme du système scolaire, et un taux d'arrêt de scolarisation pour les plus de 16 ans le plus élevé de Rhône-Alpes et de l'académie. En outre, le territoire du Contrat de ville Nord Isère se trouve dans une situation d'éloignement géographique par rapport à l'Académie, et un manque d'attractivité qui se traduit par un turn over important du personnel enseignant et des vacances de postes (notamment en personnel RASED) préjudiciables au développement éducatif du territoire. Cette situation est aggravée par un contexte social fragile et une évolution préoccupante de la précarisation sur le territoire qui ne sont pas sans conséquence sur les résultats scolaires.

Le diagnostic a également mis en évidence les problématiques suivantes :

  • les ressources et les initiatives socio-éducatives sont certes diverses et multiples mais elles sont aussi souvent cloisonnées, sans articulation entre elles, d'où un manque de lisibilité pour les acteurs ;

  • le déficit de communication entre les acteurs rend nécessaire le développement du travail en réseau, les actions de formation et les rencontres inter-institutionnelles ;

  • Un manque de coopération entre les structures d'accueil de la petite enfance et l'école maternelle représentant un frein à la prévention précoce;

  • le cloisonnement entre le premier et le second degré pouvant générer des ruptures dès l'entrée en 6ème ;

  • les difficultés d'une scolarisation adaptée pour les enfants du voyage ;

  • l'insuffisance de moyens pour la prévention précoce du décrochage scolaire et pour l'adaptation et l'intégration scolaire ;

  • les difficultés d'une scolarisation adaptée pour les enfants porteurs de handicaps, et les difficultés rencontrées par les familles pour s'orienter vers les structures adéquates dans un contexte de sous-équipement et de manque de ressources humaines spécialisées ;

  • les difficultés spécifiques de scolarisation des enfants non francophones, notamment dans le second degré ;

  • les besoins de médiation familles/écoles et de renforcement des actions de parentalité.

Ainsi, ce diagnostic a permis une meilleure lisibilité du vécu et de la réalité des situations et parcours scolaires des enfants et des jeunes du territoire. Il a également facilité le repérage des acteurs et des ressources du territoire dans la perspective de construire une certaine cohérence et un partenariat éducatif local. Par ailleurs, il a suscité une mobilisation et une dynamique locale sans précédent sur les problématiques éducatives : plus de 300 acteurs (enseignants, psychologues scolaires, travailleurs sociaux, éducateurs, parents d'élèves, associations, centres sociaux, etc. dont 150 parents et jeunes) ont été effectivement associés à cette démarche. Ce diagnostic a été restitué aux élus en décembre 2004 et à l'ensemble des acteurs du Nord Isère lors d'un séminaire intercommunal en mars 2005, qui a réuni plus de 130 personnes.

© 2006-2020 GIP Réussite éducative du Nord Isère - Tous droits réservés :: Taonix